La Fondation PETITMAITRE - Maisons d'accueil

Rue St-Georges 7 - Case postale 616 - 1401 Yverdon-les-Bains

No de téléphone: 024 524 40 70 (Fax: 024 524 40 79)


Clip vidéo Y-TV – présentation des activités présentation


A l'origine : François Frédéric Petitmaître du Puget...

François-Frédéric Petitmaître du Puget est à l’origine de la "Fondation Petitmaître - Maisons d’accueil", par un legs qui a permis la réalisation dans un premier temps d'une "Maison des orphelins".


Sa vie

François-Frédéric Petitmaître est natif d’Yverdon (1802-1859). Son père, Louis-David, possède une pharmacie en ville d'Yverdon depuis 1789, à la Rue du Lac 40. Celle-ci est devenue aujourd’hui la « Pharmacie Bloch ».

François-Fréderic devient pharmacien lui aussi. Après quatre années de perfectionnement professionnel et un séjour à Strasbourg où il va occuper un poste d'assistant, François-Fréderic Petitmaître revient, dès 1826, travailler à Yverdon dans la pharmacie familiale.

L’entreprise paternelle est pourtant en difficulté : des prêts ont déjà été accordés par la ville et la faillite menace. Dès 1828, François-Fréderic Petitmaître reprend la pharmacie à son nom.

Il réussit à redresser la situation et après une dizaine d’années, il rembourse les dettes de son père.

En 1850, il prendra sa retraite dans une certaine aisance et meurt à Lyon, à 57 ans, sans descendants en ligne directe.

Il rédige un testament en faveur de la ville d’Yverdon en donnant des consignes précises sur l’utilisation de sa fortune. En signe de reconnaissance, la ville donne son nom à une rue.


Buts de la Fondation

La Fondation poursuit les buts suivants :

But initial et testamentaire :
- Le but de la fondation est la création à Yverdon-les-Bains d’une Maison des orphelins, comprenant au besoin un ou plusieurs bâtiments, en faveur d’enfants et d’adolescents de l’un ou de l’autre sexe, bourgeois d’Yverdon-les-Bains, malheureux, pauvres ou peu aisés.
La fondation recevra également, en cas de places disponibles, des enfants et des adolescents malheureux, pauvres ou peu aisés, domiciliés à Yverdon-les-Bains.

Buts actualisés :
 - Le but de la fondation est également d’apporter diverses prestations d’accueil, d'éducation, de prévention et/ou d’intervention relevant de l’action sociale, au besoin par d’autres moyens, à des enfants ou adolescents défavorisés des deux sexes et/ou dont le comportement social est gravement perturbé, indépendamment de leur domicile.

Ces prestations s’adressent en particulier aux enfants ou adolescents privés de leur-s parent-s et/ou victimes de mauvais traitements et/ou de négligences de la part de leur milieu d’origine.

Elles visent à permettre aux bénéficiaires d’accéder à l’éducation, à la formation et à l’intégration sociale et professionnelle auxquelles ils peuvent aspirer ainsi qu’à permettre à leurs parents de remplir un rôle éducatif approprié auprès de leurs enfants.



Organisation interne

Le Conseil de fondation est composé de 15 membres, dont un membre de l’exécutif de la Ville d’Yverdon-les-Bains (exécuteur testamentaire) et un membre de la famille descendant de F.-F. Petitmaître.

Un Comité directeur (administrateur de la Fondation) et un Bureau (chargé des affaires courantes) complètent l’organisation.

Depuis l’été 2016, c’est M. Christian Weiler, Directeur de la Fondation Primeroche à Lausanne qui préside aux destinées de la Fondation, appuyé par Mme Catherine Carp, secrétaire et de M. Jean-Luc Raymondaz, trésorier.


Pour la partie opérationnelle, un directeur est nommé par le Conseil. Il est chargé en particulier de la mise en oeuvre des prestations.

Ce dernier engage les collaborateurs et représente l’autorité exécutive des missions confiées à la Fondation. Il a la responsabilité du bon fonctionnement des activités menées au sein des différents secteurs par les collaborateurs et de la synergie entre eux. Il entretient les contacts nécessaires avec les organismes de la Confédération, du Canton et les autres partenaires locaux ou régionaux.

Dès octobre 2005, M. Marc Berger, directeur, assume ces responsabilités avec, dès mai 2008, Mme Claudia Matti, directrice-adjointe. Elle dirige en particulier les secteurs Foyer Petitmaître, Crescendo, Action éducative mères-enfants (AEME) et Cuisine du Parc. Elle est aussi responsable de la coordination du réseau régional des Familles d’accueil relais. Mme Véronique Duruz-Narbel, notre responsable administrative, complète l’équipe de direction de la Fondation Petitmaître.


Les statuts:

(Statuts en PDF) statuts


Les membres du Conseil:

(Conseil de Fondation en PDF) membres

 

Charte d'institution:

La Fondation Petitmaître s’est dotée d’une Charte d’institution adoptée par le Conseil le 20 juin 2014: en prendre connaissance :

(Charte en PDF) charte

 

Les partenaires institutionnels:

La plupart des activités de la Fondation entrent dans le cadre de la Politique socio-éducative cantonale mise en oeuvre par le Service de protection de la jeunesse.

Les activités du Foyer Petitmaître sont également reconnues par l'Office fédéral de la justice..

La Fondation est membre de l'AVOP, organisme qui définit les conditions de travail en vigueur ainsi qu'assurant le rôle d'interlocuteur pour l'Etat des institutions telles que la nôtre.

La Fondation entretient également une collaboration suivie avec la Commune d'Yverdon-les-Bains et de nombreux services et organismes de la région du Nord-vaudois (écoles, services sociaux, d'insertion et de soins...).

(Haut de page)